Catherine MONMARSON

Catherine MONMARSON

Catherine MONMARSON

C’est en dessinant, peignant, modelant que j’ai vraiment pris conscience du monde qui m’entoure et je vis aujourd’hui l’expérience de l’Art comme un privilège. C’est le meilleur moyen, pour moi, de rester “en éveil”.
Le peintre ignore où va sa vue, il peint pour le savoir.
L’œil du peintre est celui qui s’étonne, qui s’émerveille, qui s’inquiète. Le geste du peintre est le conducteur d’une musique subtile, retenue au plus profond de soi, libérée avec simplicité et sincérité pour se frayer un chemin entre l’inconscient et les sensations et aller à la rencontre de l’émotion.
Le Corps en question ? Je travaille en deux temps : d’abord le premier geste spontané qui va prendre possession de l’espace, ensuite un temps plus lent, qui équilibre, construit et donne corps à cette énergie (cohésion, tension et mouvance). La mémoire du corps est le reflet de la mémoire de l’esprit.
La peinture serait elle ? Proposer un voyage intérieur ? Aborder les lieux que la raison ne peut atteindre ? Transformer l’invisible en visible ?

RENCONTRE avec Catherine Monmarson – NICE MATIN, octobre 2003

« La multitude de dessins, à peine ébauchés ou prêts à partir dans les galeries, empilés dans la cabane en bois qui sert d’atelier à Catherine Monmarson, prouve son activité incessante. Les boîtes remplies de pigments et de poudres fabriquées parfois à partir de noyaux de pêches cuites et broyées par ses mains démontrent une simplicité dans la recherche des matériaux.
Les instruments utilisés pour peindre ne sont autres que des roseaux taillés, des branches, des éponges. Rien d’autre. Le peintre a beau expliquer sa méthode, sa démarche reste pourtant énigmatique. Le résultat est magnifique.
Travaillant autour du corps humain comme image spirituelle de l’homme, elle lui offre une place centrale dans son œuvre, lui conférant une dimension insoupçonnée. Sa fragilité est évidente ainsi que sa pérennité. Dans un élan Catherine exprime sur ses toiles le vivant jusque dans ses entrailles, creusées sans douceur.
Sans cesser de s’interroger sur la forme dans le jeu des transparences et le travail sur la lumière, le blanc le noir et l’ocre, s’opère une mise à distance pudique comme pour se familiariser avec une vérité. »

Expositions Collectives

  • 2014 – Galerie Paskeaben (Danemark)
  • 2012 – Galerie sans nom (Bruxelles)
  • 2012 – Galerie Jas de la Rimade (Carcès 83)
  • 2010-2011 – Galerie Blue dog (Bargemon 83)
  • 2009-2010 – Artpak (Le Grand Jardin, Fayence 83)
  • 2009 – Salon Artéo (Cannes 06)
  • 2006 – Galerie Vision Future (Nice 06), Land Art Sentier de La Brague (Valbonne 06), Salon d’Art Contemporain UPAC (Grasse 06)

Expositions personnelles

  • 2016 & 2020 – Galerie Les Invités (Valbonne 06)
  • 2016 – Galerie Mediart (Paris)
  • 2014 – Galerie Les Robinsonnes (Antibes 06)
  • 2013 – Galerie ABC Galerie (Bruxelles)
  • 2013 – Galerie Le Hangart (Draguignan 83)
  • 2011 – Terrasse des Arts (Chateauneuf 06)
  • 2011 – Galerie Artfusion (Troyes 10)
  • 2010 – Galerie Les Robinsonnes (Antibes 06)
  • 2010 – Blue Dog galerie (Bargemon 83)
  • 2009 – Galerie Jean Carré (Saint-Paul-de-Vence 06) – Galerie3000 (Saint-Laurent-du-Var 06)
  • 2008 – Galerie Artgument (Esvres 37)
  • 2007 – Galerie Médiart (Paris)
  • 2005 – Chapelle St-Esprit (Valbonne 06) – Yves Dufresne (Draguignan 83)
  • 2004 – Galerie Mediart (Paris)
  • 2003 – Galerie Mediart (Paris) – Galerie Artgument (Esvres 37)
  • 2001 – Musée de la Vallée (Barcelonnette 04)
  • 2000 – Galerie Mediart (Paris 3e)
  • 1999 – Été contemporain Dracenois, Palais de Justice (Draguignan 83)
  • 1998 – Galerie Art 7 (Nice 06) – Galerie Médiart (Paris 3e) – Galerie Artgument (Montbazon 37) – Mairie de Barcelonnette (04)
  • 1996 – Galerie Médiart (Paris 3e) – Galerie Artgument (Montbazon 37)
  • 1994 – Mairie (Barcelonnette 04)
  • 1993 – Galerie Saint Petersbourg (Mougins 06)
  • 1986 – Centre Culturel (Mouans Sartoux 06)
Rappelez moi
+
Rappelez moi!